×
☰ öffnen

Presseartikel

L'Hebdo

Industriel trash

La liebéralisation des patentes a fait exploser ce genre d'experience où lassiette importe parfois moins que le décor. On peut néanmoins se risquer aux HALLES, comme son nom l'indique, un marchand de produits frais en gros qui donne dans le bio et tient, à mème son quai de chargement, un bistro dont la décoration s'apparente plus à celle d'un garage

(le propriétaire est visigblement fan des vélos Peugeot et de la France de Pompidou) que d'un temple gastronomique. Ile est possible d'y faire ses courses dans une épicerie attenanate (produits laitiers, légumes, charcuterie, vins....), d'y manger sur le pouce à toute heure ou de s'inscrire au "Kochclub" du soir qui propose un menu de quatre plats sur un thème annoncé. Ne soyez pas effrayés, si ce lieu se niche en plein qaurtier industriel, il est fréquenté à l'heure du plat du jour par tout ce que le proche Technopark compte d'architectes, ingénieurs et autres yuppies ravis de tomber la cravate dans lieu aussi branché.